Comment j’ai vécu et organisé ma grossesse loin de ma famille

Hello moi c’est Marie, maman des adorables jumeaux Thomas et Laurent nés le 24 mars 2014. Une grossesse de rêve ou presque si l’on enlève les petits maux du quotidien et les grosses angoisses de ma famille ! Eh oui, car elle habite a plus de 400km de chez moi et vivre ces neuf mois loin d’elle n’a pas toujours été facile pour moi malgré la présence de mon conjoint. Il a fallu bien s’organiser…

Bébé est en route !

Il va donc falloir l’annoncer à la famille qui n’est pas au courant que nous essayons d’avoir un petit bout. La surprise va être grande ! Plusieurs possibilités s’offrent à nous : le simple coup de téléphone qui risque de mal passer, le petit colis avec le test de grossesse ou le paquet de café Grand’Mère ou encore monter dans notre voiture un vendredi soir en sortant du boulot et débarquer à pas d’heure chez mes parents. Et c’est donc la dernière solution qui a eu notre préférence. Et hop, nous partons donc pour l’Alsace et sonnons à la porte de mes parents à 23 heures sans avoir prévenu personne de notre arrivée ! Et là, passé l’effet de surprise du coup de sonnette ma mère me regarde et me demande : « Je vais être grand-mère ? ». C’est alors que s’en suit tout une série de bisous, de larmes, de câlins, de re-bisous, de re-larmes… Mais vous vous doutez bien que j’ai eu ensuite le droit à ma série de petites questions… « Tu vas faire comment tu seras toute seule », « Tu vas être loin de nous, on ne va pas pouvoir t’aider »… Et cela ne faisait que commencer !

Réunion de famille

La semaine d’après nous avions réunion de famille à Thonon-les-bains pour mes 30 ans et là tout le monde était présent donc annonce générale à table ! Nous sommes en septembre, bébé est prévu pour mars et nous nous marions en juin. Je vous laisse imaginer à 30 autour de la table le nombre de questions auxquelles nous avons dû répondre : « C’était voulu ? », « Vous décalez le mariage ? », « Tu vas y arriver toute seule là-bas ? »
Bon ça y est maintenant, tout le monde est au courant, reste plus qu’à attendre la première échographie ! Quinze jours plus tard à l’échographie nous apprenons que nous n’attendons pas un bébé mais deux, une grossesse gémellaire ! Donc grossesse à risque, arrêt maladie immédiat car beaucoup de route pour aller travailler et donc 7 mois de grossesse à rester au chaud à la maison, le téléphone va chauffer, je vous le dis ! Et je ne croyais pas si bien dire d’ailleurs !

Quand tout le monde y va de son conseil

C’est parti pour 7 longs mois et tout le monde y va de son petit conseil. Je pense même que je suis la moins stressée et la moins angoissée de tous. Heureusement pour moi que je ne suis pas d’une nature angoissée sinon j’aurai fini dépressive, entre ma grand-mère qui à chaque coup de téléphone (minimum un par jour hein) me parle de fausse couche, de problèmes de développement… Le papa qui se pose beaucoup de questions qui espère que tout va bien, je vois bien qu’il essaye de me cacher son stress mais sans grand succès. Ma maman qui préfèrerait que je sois prêt d’elle pour pouvoir m’aider au quotidien et être là en cas de problème. ..

Et tout au long de la grossesse qui se déroulait bien, la famille s’est relayée à mes côtés. Comme nous avions interdiction d’aller en Alsace c’est l’Alsace qui est venue dans l’Aube. Top non ? A tour de rôle, parents, grands-parents, tantes, cousins… Jamais plus de 15 jours sans personne, mais ça fait du bien surtout vers la fin quand tout devient très compliqué, que ce soit faire le ménage ou simplement une course. Et puis il nous fallait également préparer la chambre pour nos petits loups qui allaient pointer le bout de leur nez et là papa-complètement-gaga n’étant pas bricoleur pour un sou, on était bien content d’avoir un coup de main de la famille !

Bon moi aussi je me pose des questions finalement

De mon côté quelques questions se sont posées, quel gynécologue ? Quelle maternité ? Et le pédiatre ? Qui peut m’emmener si je dois partir accoucher en urgence (le futur papa travaille à 1 heure 30 de la maison) ? … Autant de questions qui se posent à tout le monde mais quand on arrive dans une région qu’on ne connait pas, il n’est jamais facile de choisir sans connaitre. Nous voilà donc partis dans un sondage de tous les gens que nous connaissons dans le coin et un gynécologue s’est imposé à nous, tous ceux qui nous en parlaient ne juraient que par lui ! Et en effet c’est une vraie perle, agréable, abordable, et surtout très rassurant. Pour lui c’est une grossesse à risque oui, mais avec du repos il n’y a aucune raison que ça se passe mal.

La visite de la maternité de Romilly sur Seine m’a conforté dans mon choix de maternité, du personnel très sympathique et très à l’écoute. Et la première impression s’est confirmée tout au long du séjour !


Aujourd’hui ils sont là, beaux, adorables et tout le monde est heureux pour nous !

les jumeaux de marie et emmanuel sur neuf mois 2
Thomas et Laurent.

 

http://www.parents-gaga.fr/

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire