Neufmois.fr » La CommunautĂ© » TĂ©moignage » Chaque grossesse est diffĂ©rente !

Chaque grossesse est différente !

Bonjour Ă  toutes !

Je voulais apporter mon tĂ©moignage pour vous dire que toutes les grossesses sont diffĂ©rentes et que quoiqu’il arrive, il faut toujours garder espoir.

En effet depuis le dĂ©but, rien ne s’est passĂ© comme je m’y attendais. J’ai arrĂȘtĂ© la pilule fin juillet en me disant qu’aprĂšs 16 ans de pilule, j’attendrai au moins un an. Fin novembre, je fais un test qui se rĂ©vĂšle ĂȘtre positif. Je n’avais plus mes rĂšgles depuis mi-octobre, mais en revanche j’avais des crampes et des douleurs insupportables aux ovaires, ce qui m’a conduite aux urgences pour diffĂ©rents examens (peur d’une grossesse extra utĂ©rine). Pendant 15 jours et toutes les 48h, je suis Ă  l’hĂŽpital pour suivre le taux hormonal et trouver l’embryon par Ă©cho. Malheureusement rien. Je me sentais si impuissante et surtout les mĂ©decins n’avaient aucune explication Ă  me fournir.

Nous avons vĂ©cu dans l’angoisse, quand mi-dĂ©cembre, l’oeuf est apparu sur l’Ă©cho. Le bonheur ! Cela dit, il nous restait cette angoisse qui s’est envolĂ©e Ă  la premiĂšre et vraie Ă©chographie fin janvier. Depuis ce jour et jusqu’à dĂ©but avril, la grossesse est idyllique : pas de nausĂ©es, pas de fatigue. J’Ă©tais Ă©panouie, bref un vrai bonheur, j’en avais presque oubliĂ© que je n’Ă©tais plus seule et je n’ai rien changĂ© Ă  mes habitudes et Ă  ma vie trĂ©pidante dĂ» Ă  mon mĂ©tier de formatrice sur toute la France (beaucoup de voitures, souvent debout, matĂ©riels Ă  porter et Ă  installer).
Du coup, mon corps et ma petite m’ont vite rappelĂ©e Ă  l’ordre
 Le 15 avril, j’allais Ă  une visite normale chez mon gynĂ©co et je ne suis pas ressortie. J’Ă©tais Ă  ma 25e semaine et il a fallu m’hospitaliser parce que mon col correspondait Ă  35 semaines
 Un coup dur pour le moral et beaucoup de culpabilitĂ©. Cela dit et je le rĂ©pĂšte, nous sommes toutes diffĂ©rentes et les causes peuvent ĂȘtre diverses.

AprĂšs 10 jours sous perfusions de Loxen ; stoppĂ©es les contractions. J’ai eu deux piqĂ»res afin de dĂ©velopper les poumons du bĂ©bĂ© ; j’ai Ă©chappĂ© Ă  l’hĂŽpital niveau 3 (grands prĂ©maturĂ©s) pour rentrer chez moi. Mais bien sĂ»r, repos total forcĂ©. Au dĂ©but, Ă©tant trĂšs active, je pensais que jamais je n’y arriverais. C’était la dĂ©prime totale et pour une fois, j’ai pensĂ© Ă  elle : il Ă©tait trop tĂŽt. J’ai continuĂ© mon traitement par voie orale Ă  la maison (2 Loxen par jour et 6 Spasfon) et surtout beaucoup de repos. Aujourd’hui, je suis Ă  ma 35Ăšme semaine. Elle pĂšse 2kg200, j’ai vu le gynĂ©co la semaine derniĂšre. J’arrĂȘterai mon traitement le 8 juillet (2007). Jusqu’Ă  prĂ©sent, peu de contractions (du moins environ 6/jour) ce qui est raisonnable. J’ai perdu le bouchon muqueux le 30/06 et voilĂ , j’attends : le pire est passĂ©.

L’accouchement est thĂ©oriquement prĂ©vu pour le 11/08/07, mais je sais qu’elle arrivera avant. Tout ça pour vous dire qu’il ne faut jamais perdre espoir ni Ă©couter ceux qui donnent trop de conseils. J’espĂšre que ce tĂ©moignage servira Ă  d’autres personnes, car moi-mĂȘme, j’Ă©tais un peu perdue et ne savais plus quoi penser. MĂȘme si le pire est passĂ©, je ne sais pas ce qui m’attend le jour J. Cela dit, aprĂšs ces mois mouvementĂ©s, je serais heureuse de pouvoir ressortir et surtout de l’avoir prĂšs de moi. Je l’aime dĂ©jĂ  tellement.

À lire absolument

Laisser un commentaire