Neufmois.fr » La CommunautĂ© » TĂ©moignage » C’est que du bonheur !

C’est que du bonheur !

J‘ai accouchĂ© de ma deuxiĂšme fille, AlizĂ©e, le 20 mars dernier. J’ai vĂ©cu un cauchemar les jours prĂ©cĂ©dant cet accouchement car, depuis le 12 mars, lors de ma visite chez le gynĂ©cologue, le col Ă©tait ouvert Ă  2 cm et, selon lui, mon accouchement Ă©tait imminent. Seulement, je n’avais pas les contractions rĂ©guliĂšres et douloureuses me permettant d’accoucher. Ainsi, je devais passer au contrĂŽle monitoring tous les jours afin de vĂ©rifier le col. Le 13 mars, le col Ă©tait ouvert Ă  4 cm et toujours rien ne se passait, bien que j’avais suivi les conseils de la sage-femme : aller Ă  la plage et marcher beaucoup. J’ai commencĂ© Ă  paniquer, Ă  pleurer tous les jours car on envisageait la cĂ©sarienne. Pour la premiĂšre, j’avais subi une cĂ©sarienne d’urgence car elle Ă©tait en siĂšge. Mais je ne voulais pas ĂȘtre cĂ©sarisĂ©e Ă  nouveau, je voulais vivre mon accouchement cette fois.

Le 20 mars au matin, jour de accouchement, je me rends Ă  la clinique pour une vĂ©rification du col
 La sage-femme dit que le col est complĂštement dilatĂ©, voire effacé  cela signifie que l’accouchement se fera dans les heures qui suivent mais toujours aucune contraction. Ainsi, je me promĂšne avec une amie au centre commercial pendant des heures. Enfin, l’aprĂšs-midi de ce jeudi 20 mars, c’est le grand ouf de soulagement, je perds les eaux dans le parking du centre commercial et on part en direction de la clinique pour y arriver Ă  16 heures.

Le travail avait donc commencĂ© et les contractions devenaient de plus en plus intenses et rĂ©guliĂšres. AlizĂ©e a vu le jour Ă  17h55 (en moins de 2 heures) et mon accouchement s’est bien dĂ©roulĂ© sans pĂ©ridurale et normalement, alors que j’ai vĂ©cu les derniers temps stressĂ©e.

C’est que du bonheur, je suis heureuse d’avoir pu vivre mon accouchement. Je le souhaite donc Ă  toutes les femmes.

Annick, 34 ans
Maman d’Alicia, 4 ans et d’AlizĂ©e, 2 mois

À lire absolument

Laisser un commentaire