Quels sports choisir pendant sa grossesse ?

Enceinte, que vous soyez une sportive accomplie ou adepte du « je ne sais plus où sont mes baskets », pendant la grossesse il est important de continuer à bouger. Faire du sport d’accord, mais pas n’importe comment et pas n’importe quoi. Voici le petit guide sportif à suivre pendant votre grossesse.

Enceinte, on ralentit le rythme et on réadapte notre pratique

Il est important de sortir des clichés que l’on trouve parfois sur les réseaux sociaux. Des filles ultra sportives prêtes à tout (et parfois n’importe quoi) pour garder leur ligne malgré leur grossesse. Pendant neuf mois vous vous apprêtez à vivre d’importants changements physiques (et émotionnels) et si le sport reste un moyen d’accompagner ces changements et d’aider le corps à s’adapter il ne doit pas être pratiqué n’importe comment. Le sport est là pour vous permettre de vous sentir mieux, d’améliorer votre quotidien. Il peut aussi vous permettre de vous détendre et réduire le stress. Prenez ces moments pour apprendre à mieux vous connaître, à vous faire confiance, pour votre bénéfice et celui de votre bébé. Le sport enceinte doit rester du bien-être !

Le yoga, un sport qui vous apprend à respirer !

Bébé a besoin d’un sang bien oxygéné, que vous lui apportez grâce à vos respirations. Les femmes enceintes sont rapidement « à bout de souffle ». En réalité, dès les premiers jours le volume sanguin augmente, le cœur accélère, la respiration se raccourcit… « On respire pour deux » rappelle le Dr Bernadette De Gasquet qui a créé sa propre méthode de yoga prénatal. Une activité largement recommandée pendant la grossesse. Le yoga permet d’apprendre à respirer, mais aussi soulager, via des postures, les maux de la grossesse et de préparer le périnée et pour l’accouchement. On passe son tour sur les yogas dynamiques, surtout s’ils ne faisaient pas partis de notre pratique quotidienne et où les professeurs ne sont pas forcément formés pour accueillir une femme enceinte.

La natation, l’activité qui allège durant la grossesse !

Bon nombre de mamans se mettent à la natation pendant leur grossesse. En plus de renforcer les muscles du dos, des bras et des jambes, l’eau soulage le poids du ventre et permet de relâcher la pression sur le plancher pelvien. La brasse est recommandée pour renforcer et assouplir son périnée, ce qui permet notamment de récupérer plus vite après son accouchement. On peut aussi se laisser tenter par l’aquagym qui permet de garder une activité de façon plus ludique, sans émettre de pression sur le plancher pelvien.

Dansez pendant votre grossesse !

La danse permet de faire connaissance avec son corps, d’apprivoiser le changement via les mouvements. C’est un formidable moment pour relâcher ses tensions aussi bien physiques que mentales. Ici on garde souplesse et mobilité, tout en travaillant en douceur les muscles de l’ensemble du corps. Pendant ce temps bébé se laisse bercer et écoute ses premiers airs musicaux ! Et surtout, danser peut se partager avec toute la famille !

La marche à pied pour rester active

Tout le long de la grossesse, même lorsque le dernier trimestre arrive, on ressent parfois de plus en plus de difficulté à bouger. Mettre nos chaussures est un exercice en soi. Alors faire du sport c’est surtout garder une activité physique. La marche à pied est le parfait moyen de rester active.


Les activités à oublier !

Même si tous les sports peuvent être adaptés, et pratiqués en douceur, certains sont à déconseiller voire à éviter. On oublie les sports de combats ! On évite de se mettre à l’équitation et au saut de haies ! On passe notre tour pour la corde à sauter et le trampoline !

Les abdos pour plus tard !

La grossesse n’est pas le moment où vous allez vous forger des tablettes de chocolats. Au contraire, travailler ces fameux grands droits peut même vous être préjudiciable. En effet, pendant votre grossesse, ces muscles superficiels qui partent du sternum jusqu’au pubis en passant de chaque côté du nombril s’étirent, créant un espace (la « ligne blanche ») permettant au bébé de grandir dans l’utérus. Contracter les grands droits alors qu’ils sont en train de s’écarter, se serait prendre le risque de créer un diastasis, un trou entre les abdos qui auraient du mal à se remettre après votre grossesse. Les exercices de cardio, tout d’abord parce que s’essouffler, c’est augmenter sa tension et prendre le risque de faire manquer d’oxygène au bébé. Evidemment il en va de même avec les exercices en fractionnés, l’apnée où la rétention de la respiration.

Enfin, quelle que soit l’activité que vous choisissez, pensez à en parler avec votre sage-femme ou gynécologue. Prévenez toujours votre coach de votre grossesse pour qu’il puisse s’adapter, et surtout écoutez-vous ! Le plus important c’est de se sentir bien !

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire