Neufmois.fr » Grossesse zen » Pratique » La Coupe du monde de football : comment j’y trouve mon compte ?

La Coupe du monde de football : comment j’y trouve mon compte ?

Go, go, go, maillot, chips, tĂ©lĂ©, sifflet, le salon s’est transformĂ© en stade de foot, je ne te raconte mĂȘme pas ! Oui, en avant la Coupe du monde, c’est parti ! Tous les 4 ans j’y ai le droit et toi ? Mais cette fois-ci, avec mon gros bidou je me demande maintenant qui va s’occuper de moi. Ben il faut dire qu’entre un match des Bleus et ressortir Ă  minuit au fast-food du coin pour aller me chercher juste la sauce que j’aime tant, chĂ©ri a vite choisi…. J’appelle la voisine ? Pourtant, ces mecs qu’on peut trouver irritants Ă  taper dans le ballon pourraient bien nous ĂȘtre d’une certaine aide… Oui, je te jure, parfois il y a moyen d’y trouver son compte les soirs de match ! Nos copines tĂ©moignent..

 

Quand les Bleus tapent dans le ballon, je peux demander n’importe quoi Ă  Charles ! Je te donne un exemple : j’ai prĂ©vu de faire venir toutes mes sƓurs pendant une semaine Ă  la maison pour m’aider Ă  prĂ©parer la chambre. Le truc ? Je n’ai plus qu’Ă  attendre un soir de match pour lui demander… Il ne se rendra mĂȘme pas compte qu’il a dit oui qu’elles sont dĂ©jĂ  là ! #Diaboliquefuturemaman
Elise

Jean n’est pas spĂ©cialement un footeux, pourtant, pendant la Coupe du monde, il sort souvent le soir avec ses potes regarder les matchs au bar du quartier. L’occasion idĂ©ale de rattraper les Ă©pisodes de Grey’s Anatomy que j’ai ratĂ© en mangeant du pop-corn, du chocolat, de me faire ma derniĂšre pĂ©dicure avant l’accouchement (oui bientĂŽt je ne verrai plus mes pieds) !
Ana

Pendant la derniĂšre Coupe du monde, j’Ă©tais enceinte de ma premiĂšre fille, et j’ai vite compris que les soirs de foot, ChĂ©ri est tellement accaparĂ© par la tĂ©lĂ©vision qu’il me masse les pieds, sans mĂȘme s’en rendre compte !
Cassandra

Je n’aime pas trop le football et ça John l’a bien compris. Du coup, il s’arrange toujours pour m’organiser un moment de dĂ©tente, comme un bain avec des bougies, de la mousse et un bon livre, pendant que lui regarde son match. J’ai hĂąte de profiter de toutes les soirĂ©es dĂ©tentes que je vais passer grĂące Ă  lui ! Et peut-ĂȘtre mĂȘme en demander un peu plus…
Tiffany

Les soirs de match sont les moments idĂ©aux pour parler Ă  Thomas de la poussette dont je rĂȘve pour bĂ©bĂ©. Il n’Ă©coute que d’une oreille et me rĂ©pond toujours : « Ce qui te fait plaisir Ă  toi et au bĂ©bĂ© ». GagnĂ© ! je lui parle de la barboteuse et de son prix ?
Jade

Un soir de match est l’instant idĂ©al pour se goinfrer de pizzas et manger de la glace avec Karl ! Je ne vois pas de quoi je peux me plaindre quand je sais qu’arrive la Coupe du monde ! #enviedefemmeenceintequandtunoustiens
Camille

Les horaires de match tombent parfaitement avec les horaires de mon cours de yoga prĂ©natal, coĂŻncidence, je ne crois pas non… SauvĂ©e !
LĂ©a

Étrangement j’attend ces soirs avec impatience ! Je vais pouvoir voir toutes mes cousines dĂ©jĂ  mamans qui pourront me prĂ©parer Ă  la maternitĂ©, Étienne ne mouftera pas, trop occupĂ© Ă  crier sur les joueurs.
MĂ©gane

J’attends avec impatience les soirs de match pour pouvoir titiller Jules sur tout et n’importe quoi : tu me passes la bouteille d’eau ? Dis, tu m’aimes ? T’as parlĂ© au bĂ©bĂ© aujourd’hui ? Tu penseras Ă  monter le berceau ? Il finit aussi Ă©puisĂ© que les joueurs Ă  la fin du match !
Marianne

AprĂšs chaque match, François est « on fire » ! L’occasion parfaite pour faire des galipettes sous la couette ! Woupi !
Aurore

À lire absolument