En train de lire
Pourquoi faudrait-il couper le cordon ombilical tardivement lorsqu’on accouche d’un bébé prématuré ?

Pourquoi faudrait-il couper le cordon ombilical tardivement lorsqu’on accouche d’un bébé prématuré ?

Le cordon ombilical est le lien vital qui relie la mère et l’enfant. Au cours de la grossesse il permet la nutrition et l’oxygénation du fœtus ainsi que l’élimination des déchets toxiques. Il est coupé pendant l’accouchement après avoir été clampé. Mais selon une étude récente, retarder la coupure du cordon lors de l’accouchement des bébés prématurés permettrait de sauver des vies.

A quoi sert le cordon ombilical et comment le coupe- t-on actuellement ?

Quand bébé naît, il est lié avec sa maman par le cordon ombilical. Le cordon ombilical contient des vaisseaux, une veine et des artères permettant de transporter les nutriments et l’oxygène vers bébé mais aussi permettant de transporter les déchets. Il relie le placenta à l’ombilic du bébé. Il mesure en moyenne une cinquantaine de centimètres. Au moment de la naissance, pour détacher le cordon ombilical, généralement on procède d’abord à un clampage : on place une sorte de pince qui permet d’arrêter la circulation sanguine au niveau du cordon. On distingue deux types de clampage : le clampage précoce et le clampage tardif. Un clampage effectué avant 60 secondes est considéré comme précoce. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande le clampage tardif dans le cas d’accouchements sans complication car il permet d’améliorer le bilan en fer pour le nouveau-né. Les bénéfices perdurent d’ailleurs jusqu’à 6 mois après la naissance. D’autre part, des études montrent que le clampage tardif n’augmente pas les risques d’hémorragie. Aujourd’hui, de nouvelles études viennent appuyer la recommandation de l’OMS.

Sauver la vie de bébés prématurés grâce au cordon ombilical

Selon deux études australiennes menées conjointement par le Clinical Trial Center de Sydney et l’Université de Galles du Sud de Sydney, et publiées par l’American journal of Obstetric and Gynecology, attendre 60 seconde avant de couper le cordon ombilical pourrait sauver la vie de nombreux prématurés.

Voir Aussi

Cette étude a été effectuée sur plus de 3000 bébés nés avant le terme. Les résultats montrent que la mortalité infantile baisse d’un tiers lorsque le clamp et la section du cordon sont retardés. Ce qui permet de conserver une transfusion entre le placenta et le bébé, ce qui réduit le besoin de transfusion sanguine chez le nouveau-né. Cette étude va dans le sens des directives internationales de santé et s’appuie sur les études antérieures soutenant le clampage tardif du cordon. En s’appuyant sur cette étude se sont, à l’échelle internationale, des milliers de bébés prématurés qui pourraient être sauvés chaque année.



Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire