N’hésitez plus à câliner bébé, cela le rendra plus intelligent !

Dès la naissance de bébé, une envie nous envahit : donner des baisers à bébé, le  serrer contre soi et le câliner le plus possible ! Et bien vous avez raison de le faire. Voici ce que révèle une étude américaine : câliner bébé dès sa naissance a un impact très positif sur le développement de son cerveau.

Des câlins et des bisous pour stimuler le cerveau de bébé

Pour réaliser l’étude, les chercheurs du Nationwide Children’s Hospital de l’Ohio ont étudié 125 nourrissons dont certains prématurés. Ils ont découvert que l’affection corporelle donnée par les parents favorise leur intelligence et leur sociabilité. C’est durant les trois premiers mois de bébé qu’il faut le bercer, le câliner, lui faire sentir votre chaleur corporelle pour avoir de vrais résultats. Sur les nourrissons observés, ceux qui reçoivent 20 minutes de plus de câlins par jour auraient un développement cérébral spectaculaire. En effet, cela stimule la production d’hormones du bien-être chez bébé. En novembre 2017, le neuropsychiatre Boris Cyrulnik expliquait que l’affection portée au bébé lui apprend à anticiper. Ne serait-ce que lui parler en souriant ferait réagir son cerveau et augmenterait la circulation de l’énergie dans son corps. « C‘est comme un muscle qu’on entraîne« déclare le neuropsychiatre.

Le manque d’affection au nourrisson se répercute sur sa vie d’enfant

Dans le cas inverse, si votre bout de chou est isolé, que vous vous en occupez seulement de façon machinale, il peut y avoir des répercutions sur sa capacité à apprendre et à comprendre car son cerveau aura été moins stimulé. Donc mesdames et messieurs n’hésitez pas : bébé a besoin de câlins et de bisous pour grandir et se développer.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire