Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » Ce bĂ©bĂ© allemand ne devait pas s’appeler Lucian au dĂ©part…

Ce bĂ©bĂ© allemand ne devait pas s’appeler Lucian au dĂ©part…

Un prĂ©nom c’est trĂšs personnel, c’est ce qui nous dĂ©finit et c’est un choix souvent ardu pour les parents. Trouver le prĂ©nom parfait pour bĂ©bĂ© mĂšne Ă  de longues discussions ! Mais le prĂ©nom c’est aussi le premier cadeau que l’on fait Ă  son enfant. Alors peut-on vraiment prĂ©nommer son enfant comme on le souhaite ? Non. Des lois ont en effet Ă©tĂ© mise en place dans diffĂ©rents pays pour protĂ©ger les enfants de l’imagination parfois un peu galopante de certains parents… Ici, des parents allemands ont souhaitĂ© appeler leur petit Lucifer…

La cour de justice allemande saisie pour empĂȘcher un couple d’appeler leur bĂ©bĂ© Lucifer

À Cassel, en Allemagne, un couple a voulu prĂ©nommer son enfant Lucifer, jusqu’Ă  ce que l’officier d’Ă©tat civil intervienne. En Allemagne, comme en France d’ailleurs, les parents sont libres de prĂ©nommer leurs enfants comme ils ne souhaitent. La seule restriction Ă©tant la sĂ©curitĂ© du bien-ĂȘtre de l’enfant. En effet, si l’officier d’Ă©tat civil pense que le prĂ©nom peut nuire au bien-ĂȘtre du bĂ©bĂ©, il a la possibilitĂ© de prĂ©venir la justice qui statuera par la suite. Dans le cas prĂ©sent, les parents ont changĂ© d’avis lors de l’audience et ils ont finalement appelĂ© leur fils Lucian.

Existe-t-il des prénoms interdits ?

Dans l’imaginaire collectif, Lucifer possĂšde une connotation malĂ©fique, puisqu’il est associĂ© au diable et au roi de l’Enfer. Cependant, Ă©tymologiquement Lucifer signifie « porteur de lumiĂšre » et vient du Latin « lux » qui veut dire « lumiĂšre » et « ferre » qui signifie « porter ». A noter que dans la Bible, Lucifer Ă©tait un ange, rebelle certes, mais ange. Ce prĂ©nom revient d’ailleurs Ă  la mode grĂące, notamment, Ă  la sĂ©rie Lucifer qui cartonne aux Etats-Unis. Mais ce prĂ©nom reste nĂ©anmoins controversĂ©. Si certains pays l’autorisent, Ă  l’image des États-Unis oĂč il existe 13 petit Lucifer, il est interdit dans d’autres, comme la Nouvelle-ZĂ©lande. Le fait de saisir la justice face Ă  un prĂ©nom controversĂ© n’est pas une premiĂšre puisque cette annĂ©e la justice française a dĂ» statuer sur le prĂ©nom Jihad. Et de votre cĂŽtĂ©, si vous cherchez encore l’inspiration, n’hĂ©sitez pas Ă  faire un tour du cĂŽtĂ© des prĂ©noms qui vont cartonner l’annĂ©e en 2018 chez les filles et chez les garçons.

À lire absolument