Neufmois.fr » Mon bĂ©bĂ© » Les 7 règles d’or pour bien choisir sa poussette

Les 7 règles d’or pour bien choisir sa poussette

Pour de jeunes parents, il n’y a pas plus séduisant que le rayon des poussettes ! De plus en plus colorées, de plus en plus design…., cet accessoire indispensable peut coûter de 50 à 1500€. Alors, sur quels critères s’appuyer pour faire le bon choix ?

Tenez compte de l’âge de votre bébé

Pour un bébé qui vient de naître, il faut une poussette qui tient compte de sa fragilité. Position à plat indispensable ! Certes, vous pouvez adapter le cosy sur la plupart des poussettes, mais cette installation est déconseillée au-delà d’une heure et demie, sauf si vous achetez un cosy qui s’allonge totalement à plat sur la poussette (EvoluPro de Kiddy, IziSleep de Stokke by Besafe…) et qui peut être compatible avec la poussette deuxième âge de vos rêves. Sinon, optez pour une poussette premier âge, avec nacelle amovible ou hamac transformable en nacelle à plat.

Envisagez l’offre Pack Travel en tenant compte des impératifs de sécurité sur la route

La solution du pack trio ou duo (avec nacelle et/ou gr0+) est sans nulle doute la solution la plus pratique et la plus économique. Sauf si vous roulez beaucoup, auquel cas un siège auto plus sécurisant (i-Size ou Dos à la route jusqu’à 4 ou 5 ans), rarement proposé en pack duo ou trio pour l’instant, sera plus indiqué pour bien protéger votre enfant sur la route.

Choisissez le châssis en fonction de vos besoins.

Selon que vous slalomez entre les trottoirs encombrés, les montées de bus et les portails de métro ou entre les nids de poule des chemins forestiers, vous n’avez pas besoin des mêmes fonctionnalités. Un vrai châssis tout-terrain est en général plus encombrant et plus lourd qu’un châssis de citadine, plus léger, plus compact. Peu de marques encore ont lancé le siège adaptable sur plusieurs châssis de la marque, à l’instar de Stokke dont le siège s’adapte à l’envi sur le châssis design Xplory, le châssis city Scott, tous chemins Crusy et tout-terrain Trailz, ce qui permet de limiter à la fois le coût d’achat de la seconde poussette et l’encombrement.

À lire absolument

Laisser un commentaire