Neufmois.fr » Mon bĂ©bĂ© » Comment Ă©viter que bĂ©bĂ© rĂ©gurgite ?

Comment éviter que bébé régurgite ?

A peine le biberon avalĂ©, voilĂ  qu’un beau jet de lait jaillit et vous arrose au passage. Ces petits renvois peuvent mĂŞme s’effectuer Ă  distance du repas. Quelles solutions ?

La plupart des bĂ©bĂ©s font des petits renvois de lait pendant les quatre premiers mois. Notamment s’ils sont prĂ©maturĂ©s ou nourris au biberon. Cela tient le plus souvent Ă  l’immaturitĂ© de la valve qui fait la liaison entre l’estomac et l’œsophage. Au fil des semaines, la situation s’amĂ©liore : il suffit de s’armer de patience… et d’un bon bavoir. Mais parfois, la rĂ©gurgitation s’installe dans la durĂ©e. Heureusement, des solutions efficaces existent, qui peuvent limiter les risques de troubles du sommeil de bĂ©bĂ© et le stress des parents.

Si bébé régurgite trop : prenez rendez-vous avec un médecin

Un bĂ©bĂ© qui rĂ©gurgite, c’est tellement banal que l’on hĂ©site Ă  dĂ©ranger le mĂ©decin pour si peu. Et cela d’autant plus si la croissance du tout-petit est suffisante. Erreur !  » Quand un enfant rĂ©gurgite beaucoup, il faut toujours consulter le mĂ©decin qui va vĂ©rifier qu’il n’y a pas de complications », explique le Dr Lyonel Rossant, pĂ©diatre et auteur de nombreux ouvrages sur la santĂ© des enfants.

Dans un premier temps, la prescription du mĂ©decin peut se limiter au choix d’un lait infantile épaissi avec de l’amidon prĂ©cuit ou de la farine de caroube, ou, mieux encore, d’un Ă©paississant Ă  ajouter au lait habituel, ce qui Ă©vite le gaspillage coĂ»teux de boĂ®tes de lait entamĂ©es et non terminĂ©es. Et Ă  quelques conseils de base : ne pas laisser bĂ©bĂ© boire son biberon trop vite, en lui faisant faire des pauses entrecoupĂ©es d’un rot; l’installer Ă  la verticale Ă  la fin du repas après lui avoir fait faire son rot ; le changer avant le biberon et non après ; lui surĂ©lever un peu la tĂŞte quand on le couche et ne pas comprimer l’abdomen avec une couche ou un vĂŞtement trop serrĂ©(e). On peut aussi surĂ©lever les pieds de la tĂŞte du lit avec des petits plots spĂ©cifiques Ă  acheter en magasin de puĂ©riculture. Cette petite surĂ©lĂ©vation de quelques centimètres Ă©vite les remontĂ©es mĂ©caniques, encouragĂ©es par la position totalement Ă  plat.

MalgrĂ© ces prĂ©cautions, bĂ©bĂ© continue Ă  beaucoup rĂ©gurgiter ? Une nouvelle consultation s’impose qui dĂ©bouche souvent sur la prescription de mĂ©dicaments qui rĂ©duisent les contractions de l’estomac et Ă©vitent ainsi les remontĂ©es de lait. Mais si la situation perdure, c’est qu’il peut y avoir en jeu une autre cause que la seule immaturitĂ© de cette valve.

Test d’allergie Ă  programmer

A partir du moment oĂą il y a un reflux important et persistant, le mĂ©decin peut prescrire un test de dĂ©pistage de l’allergie aux protĂ©ines du lait de vache, aux alentours des 3 mois. En effet, cette allergie touche de plus en plus d’enfants et son lien avec le reflux semble avĂ©rĂ©. Ce test s’effectue au moyen d’un timbre, disponible en pharmacie, Ă  coller sur la clavicule du bĂ©bĂ© pendant 48 heures. Le mĂ©decin procĂ©dera ensuite Ă  l’interprĂ©tation du test.

Si celui-ci se rĂ©vèle positif, le mĂ©decin remplacera le lait infantile par un hydrolysat comme aliment de substitution. « Mais il ne faut jamais procĂ©der Ă  cette substitution sans avis mĂ©dical », souligne le Dr Lyonel Rossant.

SymptĂ´mes Ă  signaler

BĂ©bĂ© pleure et s’agite après le biberon ? Les rejets sont teintĂ©s de sang ou surviennent plusieurs heures après le repas ? BĂ©bĂ© perd du poids, prĂ©sente une pâleur inquiĂ©tante, fait des rhinopharyngites ou des otites Ă  rĂ©pĂ©tition ? Il faut noter tous ces symptĂ´mes quand ils se produisent et consulter le mĂ©decin. Cela peut annoncer une oesophagie, inflammation de l’œsophage due Ă  l’acide dĂ©gagĂ© par l’estomac.

Pour la dĂ©pister, le mĂ©decin prescrit une pH-mĂ©trie. « On place une petite sonde, qui passe par le nez ou par la bouche, prĂ©cise le Dr Rossant. C’est tout Ă  fait indolore. La sonde descend dans l’estomac oĂą elle reste pendant 24 heures. Pendant ce temps, un capteur, scotchĂ© sur la poitrine du bĂ©bĂ©, enregistre le pH, c’est-Ă -dire l’aciditĂ©. » Le mĂ©decin pourra ainsi Ă©valuer la quantitĂ© et la frĂ©quence des remontĂ©es gastriques quotidiennes. Bien entendu, ce type d’examen est assez rare par rapport au nombre de bĂ©bĂ©s crachouilleurs car la plupart des rĂ©gurgitations sont heureusement bĂ©nignes et cèdent lorsque bĂ©bĂ© marche car la position allongĂ©e favorise Ă©videmment les remontĂ©es.

Autre examen possible : la fibroscopie, qui consiste Ă  descendre dans l’œsophage un tube muni d’une optique et d’une petite camĂ©ra. LĂ  encore, le nombre de bĂ©bĂ©s qui auront Ă  subir ce type d’examens n’est pas très important.

Des remontées acides facile à enrayer

Si les examens confirment qu’il s’agit bien d’une Ĺ“sophagite, le mĂ©decin prescrira un mĂ©dicament anti-acide gastrique. Car ce n’est alors pas le reflux mais bien l’aciditĂ© de la remontĂ©e de lait qui est la cause des complications diverses. D’oĂą l’intĂ©rĂŞt d’un diagnostic Ă©clairĂ© de l’origine des rĂ©gurgitations suivi d’un traitement appropriĂ©.

Dans des cas plus graves, la chirurgie peut ĂŞtre envisagĂ©e pour « rĂ©parer » la petite valve dĂ©fectueuse. Heureusement, ces cas sont rares et la plupart des rĂ©gurgitations disparaissent au cours des six premiers mois de bĂ©bĂ© sans nĂ©cessiter de traitement autres que les quelques petites astuces de bon sens Ă©voquĂ©es plus haut.

À lire absolument

Laisser un commentaire