Neufmois.fr » Mon bĂ©bĂ© » Comment Ă©viter Ă  bĂ©bĂ© les caries sur ses dents de lait ?

Comment éviter à bébé les caries sur ses dents de lait ?

Ces caries, qui affectent les dents de lait de bébé dès la première année, peuvent être évitées avec des règles d’hygiène buccale. Mais une étude a montré récemment que la prévention pouvait commencer… dès la grossesse. Explications.

Et si, pendant la grossesse, nous transmettions à notre bébé nos propres bactéries buccales pathogènes ? Bactéries qui s’attaqueraient aux gencives de bébé et à ses toutes nouvelles dents, au cours de la première année, en toute impunité puisque le faible système immunitaire du bébé n’a pas les moyens de repousser une attaque en règle. Et c’est pour cela (entre autre) que trop de jeunes enfants de moins de 5 ans, se retrouvent avec des dents cariées, des douleurs dentaires et gingivales. Or on sait de longue date qu’un enfant qui présente déjà des caries sur ses dents de lait souffre physiquement mais aussi psychologiquement car, lorsque les dents noircissent, il est souvent la cible de moqueries. Mais ce n’est pas le seul souci. Il faut y ajouter que lorsque les dents de lait tombent avant l’heure, du fait des caries, cela peut entraîner un retard d’éruption des dents définitives et par conséquent un retard de croissance osseuse. Alors, comment faire pour éviter les soucis dentaires à bébé ?

Prévenir les maladies bucco-dentaires pendant la grossesse

Pendant la grossesse, le flux hormonal, l’acidité des remontées gastriques, les grignotages compulsifs parfois aussi, encouragent les caries et la maladie parodontale. Il faudrait impérativement faire un bilan dentaire avant de programmer la grossesse et se faire suivre au moins une fois par trimestre par précaution pendant la grossesse.

Si le suivi de grossesse prévoit une certaine surveillance et des dépistages en nombre, en revanche, ce suivi fait l’impasse sur la santé buccale. Aux futures mamans de prendre le taureau par les cornes pour s’assurer d’elles-mêmes une bonne santé buccale et protéger ainsi celle de leur bébé. Et c’est d’autant plus important que la parodontite pendant la grossesse peut provoquer (rarement, mais tout de même) une naissance prématurée.

Pas de biberon-doudou

Une fois évitées les causes transmissibles de la mère au fœtus, il faut aussi, une fois bébé né, adopter de bonnes habitudes. Et notamment en matière de biberon doudou, le soir ou la nuit. Quand bébé pleure la nuit, on a toutes tendance à lui donner un biberon de lait pour qu’il se rendorme. Ou à coucher bébé avec son biberon du soir, sans lui brosser les dents après. Or, le lait (ou le jus de fruit le cas échéant) est riche en hydrates de carbone, qui produisent des acides cariogènes. C’est pourquoi il faut toujours brosser les dents de bébé après le biberon du soir. Et éviter de le lui donner en position couchée. En effet, dans cette position de repos, la salivation est réduite et n’opère plus son rôle anticarie, ce qui laisse la voie libre aux acides cariogènes. Les biberons, pendant la sieste ou au lit pour s’endormir le soir, sont absolument à bannir pour assurer une bonne santé buccale à bébé.

Des troubles du comportement révélateurs de caries

Les lésions profondes et très précoces du tissu dentaire (incisives supérieures, puis canines et molaires ensuite) s’accompagnent de douleurs pénibles pour l’enfant qui ne sait pas toujours les expliquer, puisqu’il n’a pas encore la maturité lexicale nécessaire. Il ne peut alors exprimer son mal-être que par des pleurs, des colères et un changement d’attitude que les parents ne comprennent pas toujours.

Si l’enfant n’est pas suivi alors par un dentiste, la lĂ©sion dentaire va s’accroĂ®tre. Des taches brunes vont apparaĂ®tre sur les dents touchĂ©es. Au final, on peut en arriver Ă  l’extraction de la dent, et souvent de plusieurs dents. Ces extractions retardent l’enfant dans l’apprentissage de la mastication, et le seul moyen de bien le nourrir est donc de maintenir une alimentation liquide ou semi-liquide avec les dĂ©sĂ©quilibres alimentaires, et les problèmes de croissance que cela peut engendrer… Sans oublier les dĂ©fauts de prononciation, les perturbations esthĂ©tiques, et les difficultĂ©s scolaires parfois….

L’apparition des dents dĂ©finitives ne règle pas forcĂ©ment le problème, car un milieu de polycaries sur les dents de lait menace aussi les dents dĂ©finitives.

Les mesures de prévention à adopter

Bon, résumons les choses, le pire n’est jamais certain. Aussi problématique soit la question des caries du biberon, il y a des parades. La plus évidente, mais pas forcément la plus facile à mettre en place, consiste à résister à la facilité du biberon pour calmer bébé dans son lit, la seconde à brosser les dents de bébé deux fois par jour au moins, le matin et le soir en n’oubliant pas les dents du fond, et à respecter un équilibre alimentaire qui remet les sucres à leur juste place, et à la bonne heure.

Ensuite, il faut régulièrement consulter un dentiste spécialisé pour les soins aux jeunes enfants, dès l’apparition des premières dents, vers l’âge de 1 an, puis tous les six mois. Plus tôt bébé est habitué à aller consulter le dentiste, moins l’épreuve sera traumatisante pour lui (et pour ses parents). Le professionnel de santé inspectera la dentition de bébé pour repérer les éventuels problèmes et les traiter précocement. Une prise en charge précoce peut éviter qu’un petit souci dentaire ne devienne un gros problème de santé.

À lire absolument

Laisser un commentaire