Neufmois.fr » Mon bĂ©bĂ© » Modes de garde » Mode de garde : dans quel cas la CAF aide-t-elle ?

Mode de garde : dans quel cas la CAF aide-t-elle ?

En fonction du mode de garde choisi, la Caisse d’allocation familiale (CAF) rembourse partiellement ou entièrement la garde de notre petit à condition de suivre quelques règles.

 

Quel mode de garde ?

Assistante maternelle ou aide à domicile, la prise en charge du mode de garde de notre enfant dépendra à la fois de notre choix, de notre budget et de la disponibilité des places en crèches ou des assistantes maternelle. Quoiqu’il en soit, une structure ou une personne agréée par l’Etat reste plus sûre qu’un mode de garde non reconnu officiellement. Dans ce cas, il faut s’assurer que la personne choisie ait de bonnes recommandations de ses employeurs précédents.

 

Quelles allocations si l’on choisit l’assistante maternelle ?

Si on trouve qu’une assistante maternelle fera le bonheur de notre petit, il faut savoir qu’en fonction de nos ressources, on peut bénéficier d’un crédit d’impôt et d’une aide conséquente de la CAF. Pour prétendre à une aide (AFEAMA pour les enfants nés avant le 1er janvier 2004 et la PAJE pour les autres), il faut déclarer l’embauche de l’assistante maternelle dans les huit jours qui suivent son recrutement. La garde de notre bambin de moins de six ans sera prise en charge selon notre situation sociale. Une allocation est alors versée chaque mois et les cotisations sociales que doit acquitter l’employeur sont prises directement en charge.

 

Quelles allocations si l’on choisit l’aide à domicile ?

Les mĂŞmes conditions s’appliquent Ă  une nounou Ă  domicile, sauf une exception. On n’est pas obligĂ©e de prendre une personne agrĂ©Ă©e par l’état. L’aide variera selon l’âge de notre bambin et notre situation sociale. Pour un enfant de moins de trois ans nĂ© avant le 1er janvier 2004 a droit, l’AGED (l’Allocation de garde d’enfant Ă  domicile) prend en charge jusqu’à 75 % des cotisations sociales alors que la prise en charge sera de 50 % pour un enfant âgĂ© de trois Ă  six ans. Les enfants nĂ©s après le 1er janvier 2004 bĂ©nĂ©ficieront de la PAJE.

 

Cas particulier : quand la nounou est un parent

L’APE (l’Allocation parentale d’éducation) est accordée aux parents assurant la garde de deux enfants ou plus aussi longtemps que l’un d’entre eux a moins de trois ans. Le parent qui assure la garde des enfants peut ne travailler qu’à temps partiel après un minimum de deux ans d’activité professionnelle. En respectant certaines conditions, on peut cumuler l’AGED et l’APE. Depuis 2004, les parents peuvent aussi avoir recours à la PAJE (Prestation d’accueil du jeune enfant). Celle-ci prend en charge les parents d’enfants nés et adoptés après le 1er janvier 2004. Comme pour l’APE, le parent qui assure la garde des enfants peut ne travailler qu’à temps partiel après un minimum de deux ans d’activité professionnelle. Il ne doit pas être bénéficiaire d’indemnités de congés payés, d’allocation chômage, de pension d’invalidité ou d’indemnisation journalière.

 

Les crèches

Toutes les crèches sont administrées par le service de PMI (Protection maternelle et infantile). Que ce soit la crèche collective, familiale ou parentale, la CAF peut directement contribuer aux coûts de la crèche ou verser une allocation aux parents. Tout dépendra de notre situation sociale. Dans tous les cas, une visite sur le site de la CAF, www.caf.fr s’impose.

 

À lire absolument

Laisser un commentaire