Puis-je colorer mes cheveux pendant la grossesse ?

Enceinte, on aimerait bien redorer un peu le blason de notre chevelure. A la maison ou chez le coiffeur, une coloration capillaire est-elle conseillée pendant la grossesse ? Quel est le risque pour le bébé ? Les réponses de neufmois.fr

Une coloration pendant la grossesse, c’est interdit ou pas ?
En réalité, la réponse est plus nuancée… Il n’existe pas à proprement parler de contre-indications radicales quant à la coloration des cheveux pendant la grossesse. Cependant, dans certains pays et notamment au Danemark, on recommande expressément aux femmes enceintes de ne surtout pas colorer leurs cheveux pendant cette période à cause des produits chimiques contenus dans les colorants. En France on recommande plutôt d’éviter les colorations durant le premier trimestre de grossesse à cause des solvants, colorants et décolorants toxiques pour l’embryon, plus sensible à ces produits. Après le premier trimestre de grossesse, pas de problème même s’il convient de préférer une coloration sans ammoniaque et d’espacer le temps entre chaque coloration.

Les cheveux sont-ils plus sensibles pendant la grossesse ?
Durant la grossesse, les cheveux sont non seulement plus fragiles mais ils peuvent aussi ne pas réagir de la même manière aux produits colorants ou à ceux utilisés pour les permanentes. C’est pour cette raison qu’il n’est pas souhaitable qu’une femme enceinte n’ayant jamais tenté de coloration avant sa grossesse se lance à cette occasion dans cette aventure. Elle pourrait être très déçue du résultat et subir allergies et irritations désagréables. D’ailleurs, il faut toujours penser à avertir le coiffeur de sa grossesse pour lui permettre d’adapter ses produits et ses dosages, car certains shampoings aussi peuvent être déconseillés pendant la grossesse.

Est-il possible alors de se contenter de mèches ou d’un balayage ?
Des mèches ou un balayage, procédés qui n’impliquent pas la racine du cheveu, permettent d’attendre patiemment de pouvoir rafraîchir en profondeur la couleur. Cependant, l’alternative la plus naturelle reste avant tout la coloration végétale 100% bio. Composée de mélanges de pigments naturels de plantes, elle est donc sans danger pour les cheveux et pour le bébé. La couleur sera sans doute moins prononcée mais au mois, c’est sans risque !
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.