Je ne suis pas immunisée contre la toxoplasmose !

Ah ! La toxoplasmose ! Il faut bien admettre qu’elle stresse beaucoup d’entre vous. Si vous n’êtes pas immunisée, il suffit d’adopter quelques petites règles d’hygiène de vie et faire confiance à votre médecin.

Toxoplasmose et grossesse

La toxoplasmose n’est pas toujours dangereuse. En réalité, cette affection est très insignifiante, sauf si vous la contractez au moment de la grossesse. Il vous faut alors être très vigilante. Dès que vous savez que vous n’êtes pas immunisée contre cette maladie, prendre quelques mesures de prévention. Pour connaître les mesures de prévention, il faut d’abord être au courrant des voies de transmission. La toxoplasmose peut se contracter en changeant la litière du chat sans protection, en consommant des légumes et des fruits pas assez lavés et en mangeant de la viande pas suffisamment cuite. Ce parasite se trouve aussi dans la terre. Si vous jardinez, en plus de porter des gants pour vous protéger, veillez à bien vous laver les mains après.

Six moyens de limiter les risques de contracter la toxoplasmose

1. Veillez à ce que la viande que vous consommez soit cuite à point. Le parasite de la toxoplasmose évolue généralement dans la chair pas assez cuite. Seul la chaleur ou un froid intense peut en venir à bout. Cela vaut aussi pour la consommation des œufs ; préférez les cuits que crus.
2. Adoptez une hygiène des mains presque maniaque. Prenez l’habitude de vous laver les mains et de vous brosser les ongles souvent. Le moindre contact avec de la terre comporte un risque.
3. Si vous êtes une férue de jardinage, portez des gants ! Lavez aussi tous les légumes et les fruits à grande eau avant de les consommer. Peu importe leur provenance, ces produits doivent être bien lavés au préalable.

4. Concernant votre animal domestique, notamment le chat, commencez par enlever sa litière de la cuisine. Changez la litière tous les jours et si c’est vous qui vous en occupez, portez des gants et lavez-vous les mains au savon après. Evitez aussi de recueillir des animaux errants pendant cette période. Les animaux vivants à l’extérieur sont plus porteurs de toxoplasmose.
5. Afin d’être sûre de ce que vous consommez, évitez de manger des crudités au restaurant. Vous n’êtes jamais certaine que ces légumes aient été bien lavés, pratique essentielle pour éviter d’être exposée à la toxoplasmose.
6. Le dernier, mais pas le moindre : rendez visite à votre médecin. Ne manquez pas les prises de sang mensuelles. Cela permettra de garder un contrôle sur votre état de santé et d’agir en conséquence s’il y a contamination.
En prenant toutes ces précautions, les risques de contamination seront minimes.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.