Je perds du lait pendant ma grossesse !

Dès le début de la grossesse, votre corps se prépare à l’arrivée prochaine de votre enfant. Il se prépare aussi à le nourrir. Vos seins se gonflent et vos glandes mammaires commencent à fabriquer le lait. Il peut aussi arriver que vous perdiez du lait avant même la naissance de votre bébé. Pas de panique !

Les seins se préparent à allaiter

Au fil des mois de votre grossesse, votre corps change. Vos seins grossissent peu à peu, s’alourdissent et deviennent à la longue très sensibles, surtout au toucher. C’est simplement parce que ces derniers se préparent à la venue de Bébé. En effet, bien que l’accouchement soit encore loin, vos glandes mammaires se sont déjà mises au travail et s’activent pour que rien ne manque au moment de l’allaitement. Il peut même vous arriver de perdre un peu de lait de temps à autre. Cela peut vous causer certains désagréments, car les fuites de lait surviennent sans qu’on ne s’en rende compte. C’est la sensation d’être trempée qui vous alerte. Malgré le fait que la montée de lait ne se fait, pour la grande majorité de femmes, que dans les deux à trois jours qui suivent l’accouchement, un écoulement de lait précoce peut survenir. En général vers votre septième mois de grossesse. Il faut savoir que votre production de lait ne commence vraiment que vers le cinquième mois de grossesse. L’effusion de lait avant la naissance est le résultat d’une réaction hormonale, car la prolactine, hormone responsable de la production de lait, peut provoquer des montées de lait précoces.

Que faire contre des montées de lait précoces ?

Malheureusement, il n’y a pas vraiment de réelle solution à ces montées de lait. Comme vous n’avez aucun contrôle sur l’écoulement de votre lait, il vous est difficile de le prévenir et encore plus de l’empêcher. Vous pouvez néanmoins porter des soutiens-gorge avec des coussinets qui absorberont le lait et ainsi éviter que ce dernier ne tâche vos vêtements. L’important, c’est de laisser couler le lait. N’essayez surtout pas de le tirer. Cela aurait pour conséquence l’effet contraire : stimuler davantage vos glandes mammaires qui produiront plus de lait et occasionneront donc plus de fuites. Sans compter les contractions importantes de vos seins. Même si cela vous paraît tout à fait inhabituel, les fuites de lait avant l’accouchement n’ont rien de dangereux ni d’alarmant. Votre gynécologue vous le confirmera. Ces fuites, même si elles sont désagréables, sont courantes. Il vous faudra seulement prendre vos précautions et essayer de vous y adapter. Petit conseil : portez des hauts assez amples au niveau des seins. Vos seins étant moins comprimés, l’écoulement de lait sera moins abondant et vos vêtements auront plus de chances d’être épargnés.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.