Neufmois.fr » Grossesse zen » Droit et argent » Quel nom de famille donner Ă  bĂ©bĂ© quand on n’est pas mariĂ©s ?

Quel nom de famille donner Ă  bĂ©bĂ© quand on n’est pas mariĂ©s ?

Alors que le nombre de mariages ne cesse de baisser et celui des sĂ©parations de croĂźtre, la coutume de donner le nom du pĂšre Ă  l’enfant prĂ©vaut toujours. A juste titre ? Les rĂ©ponses d’Alain HĂ©ril, psychologue et thĂ©rapeute de couple.

Faut-il maintenir la coutume du nom du pÚre ?

La puissance du nom du pĂšre ne rĂ©pond plus Ă  la mĂȘme logique qu’autrefois. S’interroger sur le nom Ă  donner son enfant est une bonne attitude car la situation des familles a beaucoup Ă©voluĂ© depuis vingt ans et mĂȘme depuis dix ans. DĂ©sormais, un enfant sera sans doute appelĂ© Ă  vivre en famille recomposĂ©e.

Si son identitĂ© est composĂ©e de chacun des noms de ses parents, que ses demi-frĂšres ou sƓurs porteront pour moitiĂ©, cela peut aider Ă  la fusion familiale.

Quel bĂ©nĂ©fice propre l’enfant tirerait, lui aussi, de son nom composé ?

Le nom composĂ© l’inscrit dans l’histoire du couple et dans l’histoire de deux familles clairement identifiĂ©es et nommĂ©es Ă  Ă©galitĂ©. Le nom composĂ© donne aussi de la pĂ©rennitĂ© Ă  la structure familiale, ce qui est important pour l’enfant, et une lĂ©gitimitĂ© aux deux parents, ce qui est aussi important pour les parents que pour l’enfant.

Mais est-ce que cela ne va pas chambouler toute la généalogie ?

Bien au contraire ! Le nom composĂ© inscrit chacun dans la rĂ©alitĂ© de sa filiation. Ce qui est certain, c’est que le travail des gĂ©nĂ©alogistes sera sans doute beaucoup plus compliquĂ© au bout de trois gĂ©nĂ©rations car l’enfant devenu adulte ne pourra cĂ©der qu’une partie de son nom Ă  ses enfants si le nom de son conjoint doit figurer aussi sur l’acte d’état-civil.

Mais, ce qui est surtout important, avant le nom, c’est de prendre soin d’impliquer les deux familles Ă  Ă©galitĂ© car tout enfant a le droit de savoir quel est le cheminement qui a conduit Ă  son existence.

À lire absolument

2 Comments

  1. 1

Laisser un commentaire