Neufmois.fr » Grossesse zen » BeautĂ© » Puis-je colorer mes cheveux pendant la grossesse ?

Puis-je colorer mes cheveux pendant la grossesse ?

Enceinte, on aimerait bien redorer un peu le blason de notre chevelure. A la maison ou chez le coiffeur, une coloration capillaire est-elle conseillée pendant la grossesse ? Quel est le risque pour le bébé ? Les réponses de neufmois.fr

Une coloration pendant la grossesse, c’est interdit ou pas ?
En rĂ©alitĂ©, la rĂ©ponse est plus nuancĂ©e… Il n’existe pas Ă  proprement parler de contre-indications radicales quant Ă  la coloration des cheveux pendant la grossesse. Cependant, dans certains pays et notamment au Danemark, on recommande expressĂ©ment aux femmes enceintes de ne surtout pas colorer leurs cheveux pendant cette pĂ©riode Ă  cause des produits chimiques contenus dans les colorants. En France on recommande plutĂ´t d’Ă©viter les colorations durant le premier trimestre de grossesse Ă  cause des solvants, colorants et dĂ©colorants toxiques pour l’embryon, plus sensible Ă  ces produits. Après le premier trimestre de grossesse, pas de problème mĂŞme s’il convient de prĂ©fĂ©rer une coloration sans ammoniaque et d’espacer le temps entre chaque coloration.

Les cheveux sont-ils plus sensibles pendant la grossesse ?
Durant la grossesse, les cheveux sont non seulement plus fragiles mais ils peuvent aussi ne pas rĂ©agir de la mĂŞme manière aux produits colorants ou Ă  ceux utilisĂ©s pour les permanentes. C’est pour cette raison qu’il n’est pas souhaitable qu’une femme enceinte n’ayant jamais tentĂ© de coloration avant sa grossesse se lance Ă  cette occasion dans cette aventure. Elle pourrait ĂŞtre très déçue du rĂ©sultat et subir allergies et irritations dĂ©sagrĂ©ables. D’ailleurs, il faut toujours penser Ă  avertir le coiffeur de sa grossesse pour lui permettre d’adapter ses produits et ses dosages, car certains shampoings aussi peuvent ĂŞtre dĂ©conseillĂ©s pendant la grossesse.

Est-il possible alors de se contenter de mèches ou d’un balayage ?
Des mèches ou un balayage, procĂ©dĂ©s qui n’impliquent pas la racine du cheveu, permettent d’attendre patiemment de pouvoir rafraĂ®chir en profondeur la couleur. Cependant, l’alternative la plus naturelle reste avant tout la coloration vĂ©gĂ©tale 100% bio. ComposĂ©e de mĂ©langes de pigments naturels de plantes, elle est donc sans danger pour les cheveux et pour le bĂ©bĂ©. La couleur sera sans doute moins prononcĂ©e mais au mois, c’est sans risque !

À lire absolument

Laisser un commentaire