Neufmois.fr » Conception » Adoption » Une adoption annulĂ©e pour cause de grossesse naturelle

Une adoption annulée pour cause de grossesse naturelle

David et Marie-CĂ©line Vidris, un couple domiciliĂ© en Gironde, vont porter plainte suite Ă  leur procĂ©dure d’adoption purement et simplement annulĂ©e. La raison ? Marie-CĂ©line a Ă©tĂ© enceinte « naturellement » durant cette procĂ©dure.

 

C’est en octobre dernier que la jeune femme dĂ©couvre sa grossesse. «C’Ă©tait inattendu car cela fait dix ans que l’on essayait dĂ©sespĂ©rĂ©ment d’avoir un enfant», confie-t-elle. En septembre le couple s’Ă©tait vu attribuer Ă  l’adoption un bĂ©bĂ© de CorĂ©e du Sud, Dae-Wung, qu’ils baptisent Alexis.

Courant dĂ©cembre, elle annonce sa grossesse Ă  l’association par laquelle ils sont passĂ©s pour effectuer cette adoption, «Rayon de soleil de l’enfant Ă©tranger» (OAA, organisme autorisĂ© pour l’adoption). « On m’a dit qu’il n’Ă©tait pas certain que nous puissions conserver notre apparentement, nous Ă©tions profondĂ©ment bouleversĂ©s par l’idĂ©e de perdre notre petit garçon ». Fin janvier, la prĂ©sidente de l’association leur confirme le retrait de l’apparentement. Leur petit Alexis serait ainsi proposĂ© Ă  l’adoption Ă  une autre famille.

Dès lors, le couple fait appel Ă  une avocate. Car Marie-CĂ©line explique que « le contrat passĂ© avec l’association prĂ©voit une suspension et non une annulation de la procĂ©dure en cours, jusqu’Ă  l’accouchement ». Le couple souhaite se battre pour Alexis, ce bĂ©bĂ© sud-corĂ©en avec lequel « un lien s’est tissĂ© ». Marie-CĂ©line confie : «On n’est pas prĂŞts Ă  faire une croix sur notre fils. C’est aberrant, je suis coupable d’ĂŞtre enceinte et tout le monde paye». C’est pourquoi le couple va dĂ©sormais « dĂ©poser un rĂ©fĂ©rĂ© auprès du tribunal notamment pour rupture abusive de contrat ».

Espérons que tout se finisse au mieux dans cette affaire, tant pour cet enfant à naître que pour cet autre en attente de sa famille adoptive.

Source : liberation.fr

 

À lire absolument

Laisser un commentaire