Calculer votre date d’ovulation

Après quelques tentatives qui sont restées vaines, vous décidez de mettre toutes les chances de votre côté en calculant votre date d’ovulation avant d’essayer de faire un bébé. Comment vous y prendre ?

 

Je calcule ma date d’ovulation


Cela fait plus de six mois que vous essayez de tomber enceinte, sans succès. Aussi vous décidez de prendre les choses en main, étape par étape. La première chose à faire : repérer les périodes propices à la procréation. En effet, votre période de fertilité ne dure que quelques jours. Contrairement aux spermatozoïdes qui ont la possibilité de survivre plusieurs jours dans vos voies génitales, l’ovule, lui, ne survit en moyenne que 24 heures après l’ovulation. Comme votre période fertile sera déterminée en fonction de votre ovulation, réaliser un calendrier d’ovulation peut considérablement augmenter vos chances.

 

Date d’ovulation et durée du cycle

Cette période de fertilité est de cinq ou six jours et se termine le lendemain de l’ovulation. Bien que simple à calculer, le résultat n’est pas toujours précis. L’ovulation a lieu normalement 14 jours avant le premier jour des règles. Certains pensent que c’est le cas indépendamment de la durée du cycle, alors que d’autres sont d’avis qu’il y a des particularités en fonction des cycles longs ou courts. Ainsi, ces derniers recommandent de retirer 13 jours à la date de vos règles à venir pour le cycle long, c’est-à-dire plus de 30 jours, et d’ajouter sept jours à la date de vos dernières règles pour un cycle court, soit 21 jours. Par exemple si vous avez un cycle court et que vos dernières règles remontent au 12, votre date d’ovulation est prévue pour le 19. Dans le cas d’un cycle long, si vous prévoyez vos prochaines règles pour le 28 par exemple, vous enlevez 13 jours à cette date, ce qui veut dire que votre d’ovulation sera probablement le 15.

Vous pouvez également avoir recours à un petit examen médical que vous pouvez pratiquer vous-même à la maison pour savoir si vous ovulez ou pas. Désormais on trouve en pharmacie des tests qui permettent de savoir quelle est la période idéale pour concevoir un enfant de manière très simple. Ces tests se basent sur l’évolution du taux d’Hormone Lutéinisante (LH) dans l’urine. En quelques minutes, le résultat apparaît et permet de connaître les deux jours où vous êtes le plus fertile.

 

Courbe de température

Autre technique : la prise de température. Très connue et très utilisée, la prise de température se fait tous les matins avant même de descendre de votre lit. Attention, la régularité s’impose : même heure, même façon de prendre la température et même thermomètre. Grâce à un tableau, vous noterez votre température corporelle à un 1/10° C près. Vous remarquerez qu’avant la ponte ovulaire, elle est généralement inférieure à 36,6°C. Après quoi, votre température se stabilisera à 37°C jusqu’à l’arrivée de vos prochaines règles. En cas de fièvre, de prise de médicament à base de Progestérone ou si vous travaillez la nuit, votre température n’est pas recevable. Certes, calculer votre date d’ovulation  augmente vos chances de tomber enceinte, mais il ne faut pas non plus que cela devienne une obsession : trop de stress risque de retarder encore plus la venue de bébé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

A propos de l'auteur

Fan d'histoires d'accouchement et grossesses loufoques, je suis là pour trouver des anecdotes rigolotes qui vous détendront pendant ces neuf mois parfois stressants. Vous me retrouverez aussi pour des informations sérieuses lors d'interviews avec des spécialistes de la maternité.