Réussir son allaitement après une césarienne

Que vous ayez eu une césarienne ne devrait, a priori, pas vous poser de problème pour allaiter votre enfant. Il est cependant nécessaire de connaître les bases pour un bon début d’allaitement et de s’adapter à la cicatrice de la césarienne.

 

Peau à peau

Comme pour tout accouchement, l’idéal est d’avoir votre bébé en peau à peau le plus tôt possible. C’est possible en cas de césarienne dès le bloc opératoire si l’on recouvre votre bébé d’une couverture chauffante car la température des blocs opératoires est basse. Certaines maternités refusent le peau à peau au bloc. Dans ce cas, l’idéal est que votre bébé soit en peau à peau sur son papa et que l’on vous le mette en peau à peau en salle de réveil. Vous pourrez ainsi lui proposer le sein rapidement. N’hésitez pas à demander de l’aide pour la première mise au sein.

 

Prise du sein et positions

Comme pour tout allaitement, une bonne prise du sein est essentielle pour un bon démarrage de l’allaitement. Votre bébé doit ouvrir très grand la bouche pour prendre le sein. Ainsi il est efficace et les tétées ne doivent pas être douloureuses.
Pour obtenir une bonne prise du sein, la position est importante. En cas de césarienne, il faut faire attention à ce que votre bébé ne touche pas la cicatrice les premiers jours.
Voici plusieurs positions possibles : vous êtes en position semi-allongée et votre bébé est posé sur vous à la verticale, à côté de la cicatrice, légèrement plus bas que le sein. C’est lui-même qui va grimper pour attraper le sein en ouvrant grand la bouche.
Vous pouvez aussi vous assoir et installer votre bébé perpendiculairement à vous en le soutenant sous la nuque avec la main opposée au sein que vous proposez. Il faut que votre bébé puisse lever la tête pour prendre le sein. Vous lui proposez le mamelon sous le nez pour qu’il ouvre grand la bouche.
Si vous préférez rester couchée, vous pouvez vous mettre sur le côté et coller votre bébé face à vous. Il doit là encore lever la tête pour prendre le sein et vous lui proposez le mamelon sous le nez pour qu’il ouvre grand la bouche.

 

Douleurs

Les tétées les premiers jours déclenchent un pic d’ocytocine qui va déclencher des contractions de l’utérus. Ces contractions peuvent être très douloureuses. N’hésitez pas à demander des antidouleur si on ne vous les propose pas. Ces douleurs vont s’estomper au fil des jours pour disparaître complètement au bout de 7 à 10 jours.
Il est important d’installer votre bébé tout près de votre lit pour pouvoir le prendre pour le mettre au sein sans douleur et sans avoir à vous lever à chaque fois. Si malgré cela, il ne vous est pas possible de prendre votre bébé, n’hésitez pas à demander de l’aide !
En bref, allaiter après une césarienne est tout à fait possible. N’hésitez pas à demander de l’aide en cas de besoin.

 

www.allaiteraparis.fr

4 Responses

  1. liela

    Bonjour , je suis restée 10 jours à l’hôpital ,l’amour que j’ai ressenti pour mon bébé m’a permit de tenir bon , j’appelais une infirmière à chaque tétée , puis , avec l’accord des infirmières , je lui ai fait un nid dans mon lit , les forces reviennent vite , il faut marcher beaucoup , mon bébé à 6 mois et j’allaite toujours

    Répondre
  2. mima

    Bonjour,
    Moi j’ai accouché à l’hôpital de Grenoble en césarienne, je n’ai pas pus avoir de peau a peau et mon mari non plus.
    Parfois je me demande si c’est bien mon enfant et si il n’ y a pas eu d’erreur à l’hôpital.
    J’ai très mal vécu cette opération, personne ne m’a parlé pendant l’extraction de mon bébé, j’ai trouvé que ça a était vraiment très violent et comme si j’étais une chose.
    En arrivant dans la chambre personne n’etait là mise a part mon mari et mon petite Amour.
    J’aurais voulus qu’une sage femme ou une auxiliaire soit là deshabille ma fille et nous fasse faire du peau a peau.
    Le papa n’osait pas trop la touché et moi j’etais trop faible.
    j’ai l’impression que l’on m’a volé mon accouchement et ma rencontre avec mon bébé.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.