Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » Au Parlement europĂ©en, les dĂ©putĂ©es viennent avec leurs bĂ©bĂ©s

Au Parlement européen, les députées viennent avec leurs bébés

Copyright - REUTERS/Vincent Kessler

Mardi dernier, l’eurodĂ©putĂ©e suĂ©doise Jytte Guteland est venue voter Ă  Strasbourg avec son bĂ©bĂ©. Au micro de l’hĂ©micycle, elle s’exprimait au sujet de la famine au Soudan du Sud, son fils dans les bras. Mais le geste n’Ă©tait pas anodin, puisque Jytte Guteland en a profitĂ© pour faire le parallèle entre sa vie de mère occidentale et la vie des mères sud-soudanaises, dans le but de sensibiliser son auditoire Ă  leur situation. « A travers mes enfants, je vois les enfants du monde entier (…) Ce soir quand je mettrai mon enfant au lit en sĂ©curitĂ©, je saurai que dans d’autres rĂ©gions du monde, des mères n’ont pas la mĂŞme garantie que leurs enfants s’endorment sans avoir faim (…) Nous, les EuropĂ©ens, devons ĂŞtre bien plus solidaires avec les enfants souffrant de famine ».

La petite Vittoria Ronzulli

liciaronzulli

Plusieurs femmes au Parlement europĂ©en sont dĂ©jĂ  venues voter avec leurs bĂ©bĂ©s, pour soutenir une cause qui leur tient Ă  cĹ“ur. A commencer par Jytte Guteland, qui n’en Ă©tait pas Ă  son premier coup d’essai. Elle avait en effet, dĂ©jĂ  emmenĂ© son fils au Parlement europĂ©en en novembre dernier…

Une autre eurodĂ©putĂ©e, l’italienne Licia Ronzulli, emmène quant Ă  elle rĂ©gulièrement sa fille Vittoria, Ă  l’hĂ©micycle pour alerter l’opinion publique sur les droits des femmes. Notamment les difficultĂ©s que beaucoup de femmes peuvent rencontrer pour concilier vie professionnelle et vie familiale.  « On pousse les femmes Ă  Ă©tudier, Ă  avoir un travail intĂ©ressant. Et puis finalement elles doivent choisir entre leur carrière et leur vie privĂ©e. Les femmes ne devraient pas avoir Ă  choisir », avait-elle affirmĂ© Ă  l’AFP.

Pas de congé maternité pour les eurodéputées

Les Britanniques Anneliese Dodds et Catherine Stihler ont toutes deux emmenĂ© leurs bĂ©bĂ©s Ă  Strasbourg très tĂ´t pour mettre en avant un fait assez Ă©tonnant : les eurodĂ©putĂ©es n’ont pas droit Ă  un congĂ© maternitĂ©. Si elles ne se prĂ©sentent pas Ă  l’hĂ©micycle, elles ne peuvent pas bĂ©nĂ©ficier de leur indemnitĂ© journalière et personne n’est autorisĂ© Ă  voter en leur nom. « C’est un paradoxe, les lois que nous adoptons ici ne s’appliquent pas aux dĂ©putĂ©es », a dĂ©claré Catherine Stihler Ă  l’AFP.

FRANCE-EU-PARLIAMENT-VOTE

 

 

À lire absolument

Laisser un commentaire