Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » Comment faire pour limiter la pollution intĂ©rieure qui touche bĂ©bĂ© ?

Comment faire pour limiter la pollution intérieure qui touche bébé ?

On ne le dira jamais assez : les allergies sont un flĂ©au qui touche de plus en plus de personnes. Et les premiers concernĂ©s sont… les bĂ©bĂ©s et les femmes enceintes. Plus sensibles aux polluants prĂ©sents dans l’atmosphère, ils sont donc grandement exposĂ©s aux allergies tant respiratoires qu’alimentaires. Et parfois, la pollution de l’air, qui joue fortement sur nos rĂ©actions face aux allergies, est plus dense Ă  l’intĂ©rieur qu’Ă  l’extĂ©rieur. D’ailleurs, nos maisons sont les principales concernĂ©es. Mais que peut-on faire pour limiter les dĂ©gâts et surtout protĂ©ger nos bĂ©bĂ©s ?

Où retrouve-t-on les polluants intérieurs ?

Notre façon de vivre, notre quotidien mais aussi les produits utilisĂ©s chaque jour jouent un rĂ´le dĂ©terminant dans la pollution intĂ©rieure. Sachant que le nombre d’allergies a doublĂ© depuis 20 ans et que 10% des moins de 3 ans ont de l’eczĂ©ma, il est primordial d’au moins protĂ©ger notre petit cocon familial. Mais la pollution intĂ©rieure vient forcĂ©ment de quelque part. Et tout cela est liĂ© aux dĂ©chets rejetĂ©s notamment par les usines, au dĂ©règlement climatique mais aussi aux dĂ©gradations de l’environnement. Principaux acteurs de ce changement, nous devons rĂ©agir pour protĂ©ger au mieux bĂ©bĂ©.

Selon plusieurs Ă©tudes, nous passons environ 80 Ă  90% de notre temps dans un lieu clos. En plus des polluants extĂ©rieurs qui s’incrustent dans le nid familial, des polluants d’origine biologique, chimiques et physiques peuvent nuire Ă  la santĂ© du bĂ©bĂ© et conduire Ă  des allergies sĂ©vères. Et cela se retrouve dans des endroits que l’on ne soupçonnerait mĂŞme pas : bougies, encens, objets de dĂ©coration ou matĂ©riaux sont d’autant de pollueurs qu’ils sont, pour certains, nĂ©cessaires. Les animaux domestiques, les NAC mais aussi les blattes et les acariens, reprĂ©sentent des nids de pollution qu’il faut sĂ©rieusement prendre en compte. A cause des produits d’entretien, de bricolage mais aussi de fabrication, nous sommes directement liĂ©s Ă  la pollution intĂ©rieure. L’on y retrouve carbone, oxygène ou encore hydrogène, Ă©lĂ©ments très toxiques qu’il vaut mieux Ă©viter d’inhaler.

Malheureusement, 80 Ă  100% des logements ont des concentrations en composĂ©s organiques volatils, dangereux pour la santĂ©. En tout, 37% des logements seraient contaminĂ©s par la moisissure selon la campagne « Logement » lancĂ©e par l’Observatoire de la QualitĂ© de l’Air intĂ©rieur rĂ©alisĂ© sur 567 logements français entre 2003 et 2005. MĂŞme si certaines allergies sont hĂ©rĂ©ditaires, il faut quand mĂŞme faire attention dès la grossesse pour prĂ©venir des futures potentielles allergies de bĂ©bĂ©.

À lire absolument

Laisser un commentaire