Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » Accouchement : comment cette photographe aide-t-elle les femmes Ă  ne plus en avoir peur ?

Accouchement : comment cette photographe aide-t-elle les femmes Ă  ne plus en avoir peur ?

La photographe Breanna Gravener, d’origine australienne et mère de trois enfants, s’est donnĂ© une mission : montrer la beautĂ© d’un accouchement. C’est suite Ă  la venue au monde de son troisième bĂ©bé qu’elle a dĂ©cidé de mettre en images la joie et le bonheur de la naissance, pour que les futures mères soient rassurĂ©es et pour que l’accouchement ne soit pas synonyme de peur pour elles. « Il y a eu tellement d’Ă©motions pendant mon troisième accouchement », a dĂ©clarĂ© Breanna Ă  Kidspot, un site web communautaire. « Je pensais que si je pouvais montrer l’accouchement aux femmes d’une manière nouvelle comme la photographie peut le faire, elles verraient les plus beaux moments et elles pourraient aborder la naissance de leur enfant avec moins de peur et plus de joie. C’Ă©tait ma mission : montrer la beautĂ© ».

L’accouchement Ă  domicile de Kara filmĂ©e par Breanna Gravener

Il y a quinze jours, Breanna a Ă©tĂ© appelĂ©e par Kara Normington, au milieu de la nuit. Pour Kara, le travail avait commencĂ©, elle allait mettre au monde son troisième enfant. Elle avait dĂ©jĂ  rencontrĂ© Breanna quelques mois auparavant lors d’une sĂ©ance d’informations pour un groupe local de soutien Ă  la naissance. Kara a dĂ©clarĂ© Ă  Kidspot qu’une naissance Ă  domicile Ă©tait une expĂ©rience qu’elle avait vraiment souhaitĂ©e et attendue avec impatience. Les venues au monde de ses deux premières filles avaient eu lieu dans des hĂ´pitaux dans des rĂ©gions rurales de la Nouvelle-Écosse et dans des communautĂ©s qui n’Ă©taient pas aussi ouvertes Ă  l’accouchement Ă  domicile qu’Ă  Bendigo (en Australie). « Je voulais une naissance Ă  la maison pour tous mes enfants, mais Ă  cause de notre lieu de vie, je n’avais pas vraiment l’impression que c’Ă©tait une option les deux autres fois », a-t-elle dĂ©clarĂ©. « Cette fois-ci, Ă©tant Ă  Bendigo, nous avons rencontrĂ© Elizabeth, notre sage-femme et ça s’est dĂ©cidĂ© tout simplement. » C’Ă©tait aussi la première fois qu’une de ses naissances Ă©tait filmĂ©e par une professionnelle comme Breanna.

La naissance de Sunny Blossom, un moment intense pour sa maman Kara

Le moment le plus intense dans le film de Breanna, est sans doute lorsque la petite Sunny Blossom pointe enfin le bout de son nez. Kara est Ă  genoux dans une piscine d’accouchement, son mari et les deux sages-femmes prĂ©sentes se tiennent Ă  cĂ´tĂ© d’elle. Tout est calme. La lumière est douce et l’une des sages-femmes encourage doucement Kara, en disant : « Des petites poussĂ©es, des petites poussĂ©es ». L’autre sage-femme, avec une voix calme, demande à Kara : « Prenez votre bĂ©bĂ©, prenez votre bĂ©bĂ©« .  Elle demande, « oĂą ça ? » complètement perdue, puis elle regarde derrière elle. Une des sages-femmes lui rĂ©pond alors, toujours doucement, « en face ». Kara souffle alors avec force lorsqu’elle attrape sa fille, la sort de l’eau et la rapproche de sa poitrine. « J’aime ce moment oĂą elle a des contractions vraiment intenses Ă  la fin« , a dĂ©clarĂ© Breanna Ă  Kidspot. « C’Ă©tait assez incroyable« . Et la conclusion de Kara Ă  propos de son accouchement ?  « Le travail Ă©tait assez long, mais la dĂ©livrance n’a durĂ© qu’environ cinq minutes. C’Ă©tait vraiment rapide, donc j’ai Ă©tĂ© un peu choquĂ© ».

À lire absolument

Laisser un commentaire